Hôtel de Ville de Baie-Sainte-Catherine

Édifice municipal Albert-Boulianne

308, rue Leclerc, Baie-Sainte-Catherine (Québec) G0T 1A0

 

Téléphone : 418-620-5020  

Télécopieur: 418-620-5021

Courriel : municipalite@baiestecatherine.com

Heures d'ouverture de l'Hôtel de ville

Lundi au jeudi : 8h30 à 12h00 &  13h00 à 16h30

Vendredi : 8h30 à 12h00

  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon
  • Twitter - Grey Circle
  • White Google+ Icon

Abonnez-vous à l’info-lettre

Tous droits réservés © Municipalité de Baie-Sainte-Catherine - 2015  |  Site réalisé par CACI FTD  |  caciftd.com    |   

LE MAIRE DONALD KENNY NE VEUT PAS PAYER POUR L’USINE DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES

 

La municipalité de Baie-Ste-Catherine demande à ce que le ministère du Développement durable et de l’Environnement paie à 100% l’investissement évalué à 4,4M$ pour une potentielle usine de traitement des eaux usées.

 

Le maire, Donald Kenny, assure que la balle est dans le camp du ministère des Affaires municipales après la réception du concept d’ingénierie réalisé par la firme EXP. Les fonctionnaires devront statuer si c’est ce concept qui est retenu.

 

Le ministère paierait 95% de la facture pour les municipalités dévitalisées de moins 6500 habitants. Donald Kenny soutient que, selon ce scénario, son village devrait payer 225 000$. Une somme qu’il refuse d’assumer.

 

« On ne peut pas se le permettre. On est environ 150 payeurs de taxe, avec un taux de taxe de 1,50$ du 100$ d’évaluation pour le résidentiel. On ne peut pas s’embarquer avec une dette de 225 000$ pour un projet de cette envergure-là », dit-il.

 

La population de Baie-Ste-Catherine est d’ailleurs passée sous la barre des 200 habitants en 2016.

 

Le ministère vise à ce que toutes les eaux usées municipales qui se jettent dans le fleuve soient traitées d’ici 2020. La part de la municipalité pourrait être couverte par le retour sur la taxe d’accise, mais le maire croit que ce montant serait mal utilisé.

 

« La taxe d’accise c’est 474 000$, ça part vite. Quand on va en appel d’offres pour les études de faisabilité, il y a les sondages de sols. Ça fait deux études. Il faut acquérir un terrain à 65 000$. Il y a 20% sur la taxe d’accise pour les infrastructures. Après la complétion du projet, Baie-Ste-Catherine ne peut pas se payer un technicien à 65 000$ par année », précise-t-il.

 

L’usine pourrait être bâtie sur un terrain des Entreprises Jacques Dufour. Le concept du projet pourrait changer pour des fosses septiques par résidence ou commune, entre autres.

 

 

Source:

http://www.cihofm.com/nouvelles/Donald-Kenny-ne-veut-pas-payer-pour-l-usine-de-traitement-des-eaux-usees-2016-01-06-05-30

Please reload

Publication récente
Please reload

Archive
Please reload